Add Your Blog | | Signup

Le Lorgnon mélancolique Lorgnon,mélancolique,France,Corneau,littérature,art,culture,photographie

French - Culture, Art, Littérature
http://lorgnonmelancolique.blog.lemonde.fr/
Le Lorgnon mélancolique · 21h ago

Quarante ans – Journal 1997

Le chroniqueur et écrivain Marc Lambron publie Quarante ans, Journal 1997 chez Grasset. Cinq cent pages talentueuses d’observations aussi percutantes que fielleuses sur le Paris mondain, de ...
Le Lorgnon mélancolique · 4d ago

S’émerveiller

J’avais lu et aimé de Belinda Cannone un bref essai, vif et narquois sur la bêtise La bêtise s’améliore paru chez Stock en 2007. De la stupidité et de sa dénonciation, on peut penser que l’a...
Le Lorgnon mélancolique · 4d ago

La sainte au sablier

C’est par les pieds que l’on peut connaître la vie d’un saint. Ainsi Philippe Le Guillou avec La sainte au sablier (Salvator, 2017) a-t-il mis les siens dans ceux de Thérèse Martin, sainte T...
Le Lorgnon mélancolique · 1W ago

Fenêtres

On croit peut-être que, chaque soir, les appartements se referment sur eux-mêmes comme des huîtres. Et que leurs occupants peuvent enfin oublier leurs soucis et se perdre dans une sorte de d...
Le Lorgnon mélancolique · 1W ago

Mademoiselle Euphorbia

Il y a des livres rares imprimés à des milliers d’exemplaires voire des millions comme Le Petit Prince de Saint-Exupéry – rares car ils n’ont pas d’équivalents: ils s’adressent, ils parlent ...
Le Lorgnon mélancolique · 1W ago

Pictures of America

Dans le domaine de la culture quelques ponts officiels existent bien entre les arts, mais rares sont les artistes qui s’éloignent de leur sillon. Quand on est peintre, on est peintre, quand ...
Le Lorgnon mélancolique · 2W ago

Le crépuscule des idoles progressistes

Il y a quelque chose d’intempestif donc de vertueusement nietzschéen dans le livre de Bérénice Levet Le crépuscule des idoles progressistes qui vient de paraître chez Stock. Un coup de gueul...
Le Lorgnon mélancolique · 2W ago

Visage

« Quand j’en ai assez, je rentre mon visage en moi-même. Il n’y a plus qu’une peau lisse sur laquelle personne ne peut lire. Cela m’arrive souvent, hier encore dans un salon. Mais bientôt qu...
Le Lorgnon mélancolique · 2W ago

Houellebecq en gloire

Entrer dans les Cahiers de L’Herne c’est un peu comme être dans la Pléiade de son vivant: une consécration ou du moins la reconnaissance que l’on a fait œuvre. C’est un privilège et un dange...
Le Lorgnon mélancolique · 3W ago

Qu’as-tu vu?

« Il y avait un jour un homme, qu’on aimait dans son village parce qu’il racontait des histoires. Tous les jours il sortait de bon matin, et quand le soir il rentrait, tous les travailleurs,...